Aide au développement Comparez les programmes !

Comparez les engagements des candidat-e-s à l'élection présidentielle de 2017 sur le développement international

Voir l'évolution
semaine après semaine
Semaine du 01/01/2017

Classement détaillé

/

COMPARATEUR DES PROGRAMMES SUR LA PLACE DU DEVELOPPEMENT DANS LA CAMPAGNE PRESIDENTIELLE

Méthodologie

Nota bene : En accord avec la philosophie sous-tendant les Objectifs de développement durable, qui « visent à réaliser les droits de l’homme pour tous », nos organisations estiment que les droits humains et la dignité humaine sont des principes « intégrés et indissociables » du développement durable. Le droit d’asile est un droit humain fondamental reconnu par l’article 14 de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Il est aussi garanti dans le préambule de la Constitution française et dans la Convention de Genève relative au statut des réfugiés du 28 juillet 1951. Nous refusons donc d’évaluer les candidat-e-s le remettant en cause tant que leurs programmes ne seront pas en adéquation avec les traités et principes précédemment cités.

TOTAL = 10points

La place du développement1 dans le projet des candidat-e-s

2 points

1. L’aide au développement dans le programme ... / 1 point

1 point
Une partie du programme est dédiée à l’aide au développement.
0 point
Le candidat / la candidate ne mentionne pas l’aide au développement dans son programme.

2. Prises de parole publiques sur la politique de développement2 ... / 1 point

1 point
Le candidat / la candidate ou son équipe3 se sont exprimés publiquement sur le sujet.
0 point
Le candidat / la candidate ou son équipe ne se sont pas exprimés publiquement sur le sujet.

Notre veille n’a pas vocation à être exhaustive ainsi, sont pris en compte dans l’évaluation des prises de parole :

  • Le site internet officiel du candidat / de la candidate
  • Les réseaux sociaux (Twitter et Facebook) (compte(s) du candidat / de la candidate et les autres comptes officiels de la campagne)
  • Les communiqués de presse
  • Les articles de presse traduisant la vision et les positions du candidat / de la candidate : seulement les interviews ou les tribunes
  • Les discours dans le cadre de la campagne
  • Les débats officiels organisés dans le cadre des primaires et de la présidentielle

Les prises de parole sont prises en compte à partir du 1er septembre 2016. En effet, nous considérons que la rentrée politique 2016 marque le début de la séquence présidentielle. Pour les candidat-e-s s’étant déclarés après cette date, leurs prises de parole sont prises en compte à partir du jour où ils / elles se sont porté-e-s candidat-e-s à l’élection présidentielle.

L’objectif financier 4

3 points

3. Les moyens financiers alloués à l’aide publique au développement (APD) ... / 3 points

3 points
Le candidat / la candidate s’engage à atteindre l’objectif des 0,7% du RNB alloué à l’APD durant son mandat.
1 point
Le candidat / la candidate s’engage à augmenter les moyens budgétaires et/ou les financements innovants alloués à l’APD.
0 point
Le candidat / la candidate ne prend aucun engagement financier sur le développement.

La priorisation du développement5

5 points

4. L’objectif de l’aide au développement selon le / la candidat-e ... / 4 points

Pour cette question, le candidat/la candidate peut obtenir 1 point pour chaque proposition ci-dessous, mais il / elle peut aussi les cumuler et obtenir un total de 4 points.

1 point
L’objectif de l’aide publique au développement va dans le sens de « la réduction et, à terme, l'éradication de la pauvreté »6 et du soutien au « développement durable sur le plan économique, social et environnemental des pays en développement dans le but essentiel d'éradiquer la pauvreté »7 tel que stipulé dans les deux traités européens sur l’Union européenne et sur le fonctionnement de l’Union européenne.
1 point
Le candidat / la candidate s’engage à ne pas conditionner l’octroi de l’aide publique au développement à la coopération des pays dans la gestion des migrations.
1 point
Le candidat / la candidate s’engage à ce que l’aide publique au développement ne soit pas instrumentalisée à des fins économiques (diplomatie économique favorisant l’aide liée, notamment la promotion des entreprises françaises)8.
1 point
Le candidat / la candidate s’engage à soutenir en priorité les pays les plus pauvres et / ou populations les plus vulnérables.
0 point
L’aide publique au développement est utilisée à d’autres fins que la solidarité internationale.

5. La mise à l’agenda du développement ... / 1 point

1 point
Le candidat / la candidate s’engage à prioriser le développement lors de son mandat en initiant un moment international ou national spécifique.
0 point
Le candidat / la candidate ne fait aucune mention d’une séquence politique, au niveau national ou international, dédiée au développement lors de son mandat.

1. Définition du développement selon les Objectifs de développement durable. Ces thématiques concernent le développement des pays éligibles à l’APD selon le Comité d’aide au développement de l’OCDE et non la population française.

2. Cf. définition de l’indicateur 1

3. Porte-paroles officiels ou soutiens politiques dont les prises de parole sont partagées par le candidat, ou s’ils s’expriment au nom du candidat dans la presse.

4. Pour cette section, seuls les engagements pris lors des « prises de parole publiques » du candidat ou directement inscrit dans le programme du candidat sont pris en compte.

5. Idem

6. Journal Officiel de l’Union européenne, Traité sur l'Union européenne Traité sur le fonctionnement de l'Union européenne, signé le 26 octobre 2012, C 326/49, article 208, alinéa 1, http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:12012E/TXT&from=FR

7. Principes et objectifs de l'action extérieure de l'Union : Journal Officiel de l’Union européenne, Traité sur l’Union européenne, 26 octobre 2012, C 326/15, article 21 alinéa 2d, http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:C:2012:326:FULL:FR:PDF

8. Telle que définie dans le « Dictionnaire du développement » de l’Agence Française de Développement : http://www.afd.fr/home/AFD/dictionnaire-developpement. Le déliement de l’aide est une recommandation du CAD de l’OCDE : Organisation de Coopération et de Développement Economiques, RECOMMANDATION DU CAD SUR LE DELIEMENT DE L'AIDE PUBLIQUE AU DEVELOPPEMENT AUX PAYS LES MOINS AVANCES, DCD/DAC(2001)12/FINAL, 25 et 26 avril 2001 : http://www.oecd.org/fr/presse/archives/1915755.pdf

Nota bene : En accord avec la philosophie sous-tendant les Objectifs de développement durable, qui « visent à réaliser les droits de l’homme pour tous », nos organisations estiment que les droits humains et la dignité humaine sont des principes « intégrés et indissociables » du développement durable. Le droit d’asile est un droit humain fondamental reconnu par l’article 14 de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Il est aussi garanti dans le préambule de la Constitution française et dans la Convention de Genève relative au statut des réfugiés du 28 juillet 1951. Nous refusons donc d’évaluer les candidat-e-s le remettant en cause tant que leurs programmes ne seront pas en adéquation avec les traités et principes précédemment cités.

Contacts presse

Nicolas Tronc
06 71 42 06 68
Margot Jaymond
06 64 80 05 72
Laury-Anne Bellessa
01 53 19 87 61
Charlotte Grignard
06 22 41 00 41